Vet'Holistic

Qu’est ce que l’ostéopathie vétérinaire ?

Vous connaissez certainement l’ostéopathie humaine et l’avez peut être déjà expérimentée pour vous-même ou vos proches.
L’ostéopathie vétérinaire n’a rien de différent puisque toutes les deux sont une approche globale de la santé et du bien être. Elles sont toutes deux basées sur l’utilisation des mains.
C’est une médecine manuelle : manuelle puisqu’il s’agit de ressenti et d’écoute de la part des mains du praticien (acquis au fur et à mesure du temps et des expériences) et médicale puisqu’elle nécessite une bonne connaissance de l’anatomie, de la physiologie et des pathologies rencontrées chez les différentes espèces soignées.
C’est une médecine complémentaire de l’allopathie classique qui aidera l’organisme à retrouver et conserver la santé. Elle est à la fois curative et préventive.

Mon cursus professionnel :

Diplômée de l’ENVT (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse) en 1998, j’ai d’abord eu une approche classique de la médecine vétérinaire pendant 15 ans. En 2013 j’ai débuté une formation en ostéopathie à l’IMAOV (Institut des médecines alternatives et ostéopathie vétérinaires). J’y ai suivi plus de 500 h de formation alliant théorie et pratique sur toutes les espèces (équine, bovine et canine).

J’y ai découvert une approche très différente de la médecine « conventionnelle » puisque holistique, c’est-à-dire qui prend en compte tous les niveaux du vivant : la matière, l’énergie et l’information. Chose vraiment nouvelle pour moi !

Et au niveau matière, je me rendais compte pour la première fois que tous les tissus de l’être vivant étaient imbriqués et interdépendants. Ce qui expliquait alors beaucoup de « mécanismes » d’apparition de certaines pathologies…

Qui n’a pas haussé les épaules quand son ostéopathe lui a expliqué qu’il avait des douleurs au dos parce qu’il avait en réalité un problème de côlon, ou qu’il souffrait d’une cervicalgie car il était sous l’emprise d’une culpabilité importante?

Et bien c’est la même chose chez l’animal.
En bref, un nouvel univers à découvrir et découvrir encore…

Je pense sincèrement que ce « ressenti ostéopathique » devrait être enseigné dans les écoles vétérinaires au même titre qu’un examen clinique classique car il en fait partie.

Quand dois je aller consulter un vétérinaire ostéopathe ?

  • Lors de problèmes locomoteurs : boiteries, difficultés à sauter, à monter et descendre des marches, douleurs vertébrales, arthrose, dysplasie, parésies, paralysies….qui ne nécessitent pas d’intervention chirurgicale bien sûr. On ne soigne pas tout avec l’ostéopathie…Vous pouvez faire toutes les séances d’ostéopathie que vous désirez à votre chien, si il présente une rupture du ligament croisé antérieur du genou, il faudra qu’il subisse une opération ! Par contre, ces séances s’avèreront très utiles en post opératoire.
  • Lors de troubles viscéraux (digestifs, urinaires, respiratoires…) se manifestant pas des diarrhées chroniques, vomissements répétitifs, constipations, cystites récidivantes, toux chroniques…
  • Lors de troubles du comportement (à associer avec une thérapie comportementale): animal avec des phobies, dépressif suite à la perte d’un compagnon ou de son maître, malpropreté, modification de comportement inexpliquée…(comment réagirait un chien ou chat qui aurait des maux de tête ?)
  • Lors de troubles dermatologiques : aide à la prise en charge des dépilations causées par l’animal lui-même, des dermatoses chroniques…
  • Lors de problèmes d’otites à répétition.
  • Après toute chirurgie (opération du ligament croisé du genou, fractures, hernies discales, chirurgies digestives ou tout simplement stérilisation qui nécessiteront un travail sur les cicatrices, limitera les dysfonctions compensatoires et aidera à la récupération globale de l’organisme) ou après un traumatisme (accident de voie publique, chute, jeux violents avec autre animal, chiens de sport type agility, chiens de chasse…)
  • Lors de la croissance d’un animal : après une mise bas compliquée, un chiot ou chaton qui a des difficultés à téter, lors d’une croissance très rapide pour un chien de grande taille qui peut avoir des problèmes d’aplombs…

Pour un animal sportif : en préparation de compétition (chasse, agility, poursuite à vue sur leurres…) en vue d’améliorer ses performances ou en phase de récupération si apparition de symptômes ou baisse de performances inexpliquées.
Pour améliorer la qualité de vie d’un animal vieillissant : l’ostéopathie aidera à conserver une mobilité optimale aussi longtemps que possible.

Cette liste n’est pas exhaustive…

Attention : les pathologies infectieuses sont une contre indication à l’ostéopathie, on ne soigne pas un animal fiévreux.
Il est conseillé d’apporter le dossier médical de votre animal (radiographies, analyses sanguines…) si vous le possédez.

Comment se déroule une séance ?

La consultation ostéopathique dure environ 45 mn auxquelles il faut ajouter au préalable une dizaine de minutes de questions concernant les antécédents pathologiques et traumatiques de votre animal et pour la réalisation d’un examen clinique classique.
Elle se déroule sur une table de consultation, et si besoin, pour le confort de l’animal, sur un plaid ou un tapis.
Les manipulations sont en général très douces, et ne se font de toutes les manières qu’avec la coopération de votre animal : le travail se fait avant tout à deux !

Le soin ne s’intéressera pas uniquement à la zone concernée par le problème pour lequel vous êtes venus mais s’intéressera à l’ensemble du corps, puisque comme je l’ai expliqué précédemment, tout est « imbriqué ».
J’utilise différentes techniques : musculosquelettique, crâniosacrée, fasciale mais aussi énergétique.
J’utilise les plus appropriées en fonction du « tableau » qui m’est présenté !

Pendant cette séance, les tensions sont libérées : votre animal peut se mettre à bailler, à haleter, à gargouiller, à s’apaiser (voire même à fermer les yeux !).

Je dis souvent que mon travail consiste à donner « un petit coup dans la balançoire de l’organisme », qui retrouvera ensuite petit à petit son équilibre en intégrant de nouvelles mobilités perdues. Ce phénomène peut prendre quelques jours ou quelques semaines.
Je prends des nouvelles en général 15 jours après la séance pour voir si il est nécessaire ou pas de revoir votre animal en fonction des résultats obtenus durant cette période.

Il vous sera donné, à la fin de la consultation, un compte rendu, que vous pourrez communiquer à votre vétérinaire traitant si vous les souhaitez.

Si votre animal est suivi de façon préventive, il est conseillé de faire deux séances par an. Le vieillissement étant malheureusement plus rapide chez nos compagnons que chez nous…
Le suivi s’effectuera de toute façon au cas par cas bien sûr.

Quel coût ?

La consultation est à 60 euros TTC. (20%TVA)

Les consultations se font sur rendez vous uniquement : du lundi au vendredi.
(le samedi exceptionnellement)

Coordonnées téléphoniques
06.88.97.72.45